jeudi 27 octobre 2011

Anne de Staël

Sur la corde à linge
le pantalon court si vite...
trébuche aux nouvelles
sur le claquement
du journal vent

se relève
claque
tousse

La chemise gonfle le torse
dans un balancement d'outre ivre
ses bras agitent les adieux de gare

saccadés
secs

des adieux aux manches courtes
pas assez de tissu
pour le retour !

Quelle est cette amarre
d'un pôle à l'autre du monde

corde courant
du pantalon
à
la chemise
retenue
par la pince
à l'épaule !

Alignée
la lessive
un mot à mot
dans une langue étrangère

Habits ?
Ou déshabillé ?

Habité ?
OU vacant ?

Il y a sur la corde à linge
une bifurcation :
disparu
et
à venir


© Anne de Staël
"La Remarque de l'ours"
éditions Apogée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire