dimanche 15 septembre 2013

Guillevic

« Dans le quotidien de la vie, je ne me présentais pas comme poète. Au yeux de tous, j'étais un petit fonctionnaire […]. Moi seul savais que j'avais à porter en moi cette étrangeté qui me poussait à écrire. En somme, c'était comme si constamment je nageais dans des eaux souterraines et que ma vie sociale était un périscope »

Cité par Lucie Albertini dans « Guillevic Vivre en poésie ou l'épopée du réel »
éditions Le Temps des Cerises

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire