vendredi 23 mai 2014

Jean Joubert

J'aime qu'un arbre
dans le sable prenne racines
et qu'il ose tenter contre la nuit
un langage de feuilles,
un vaste geste d'oiseaux.


*

"Frère galet, dit le saint,
arrache-toi de la mer,
et sur la rive enseigne-moi
la parfaite humilité."


*

L'enfant amasse les branches.
L'homme les brûle.
Du bout de son bâton,
le vieillard écrit dans la cendre
le nom secret de Dieu,
l'alphabet des ombres.


Jean Joubert
"L'alphabet des ombres"
éditions Bruno Doucey