dimanche 15 novembre 2015

Valérie Rouzeau – Télescopages

Valérie Rouzeau aime télescoper les mots, les faire entrer en collision pour mieux les faire entrer en résonance. Et quand on lui propose d'écrire à propos d'un objet exposé au musée des Confluences de Lyon, c'est tout naturellement qu'elle choisit le fragment de la météorite Allende qui explosa sur terre le 8 février 1969 à 1h05 du matin.

Bien entendu Valérie Rouzeau choisit la voie et la voix de la poésie et non pas celle de la science pour évoquer tous les télescopages provoqués par cette météorite. La science "c'est qu'on n'y comprend rien on y pige fort mal". Alors plutôt convoquer tout ce qui peut tomber : pétales, pot de fleurs, pile d'assiettes et puis la pomme bien sûr, dans 22 fragments mêlant cinéma,  BD, peinture et des clins d’œil à Eluard et Armand le poète. Car le télescopage est avant tout une rencontre, et partout dans ce livre les rencontres, entre Frida Kahlo et Rahan ou Galilée et Mr Bean par exemple, explosent en bulles créatives.

Pas de propos savant donc mais la vision d'un quotidien impacté par cette pierre venu de l'espace avec tout son chargement de signifiances. Quand la poésie se télescope avec la science...pour le plus grand bonheur de la langue


Télescopages
Valérie Rouzeau
éditions invenit / musée des confluences 2014 
64 p, 9€ 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire