samedi 17 février 2018

Sammy Sapin - Deux frères

Est-on jamais frère? Même frères, l’est-on vraiment? Fraternité (et sororité aussi) veut-elle dire forcément mêmeté d'être? Sammy Sapin, dans son ouvrage “Deux frères”, publié en Polder n°171, ne s’attaque pas à cette analyse philosophique. Il fait mieux, il en fait de la poésie en croisant deux destins et en les décrétant frères.

Deux frères sans réelles ressemblances : Ludwig Wittgenstein (1889-1951) et Charles Bukowski (1920-1994). Pas beaucoup de points communs, juste peut-être deux trajectoires dans le siècle autour de la mort. Aussi sans doute, deux influences importantes sur les écrivains actuels.

Adepte de la realpoetik, Sammy Sapin, poète lyonnais né à Caluire et Cuire, nous propose donc deux biographies pour le prix d’une. Dans un style fluide, sans jugement, sans pointer ni bien ni mal, sans chercher à tout prix les rapprochements, deux biographies en miroir d’hommes lucides sur la vie et sur eux-mêmes.

A l'âge de huit ans Wittgenstein se posa
sa première question sérieuse :
Pourquoi dire la vérité
quand il est préférable de mentir?”
Il lui parut alors
que la vérité n'était pas nécessaire
si personne d'autre que lui
ne pouvait la distinguer
du mensonge. Les questions d'éthique
le poursuivirent
toute sa vie.

[...]

Le jour vînt
où Bukowski
ne pleura pas
en se faisant corriger
par son père.
Ce jour-là, il sut
qu'il connaîtrait
un destin exceptionnel.

Incompris sûrement, Wittgenstein, le logicien hermétique au livre unique et Bukowski le flamboyant dégueulasse aux nombreux ouvrages de solitude et de déprime, d’alcool, sexe et drogue ‘n roll.
En hommage à ces deux frères dans l'incompréhension, Sammy Sapin leur offre une belle place dans la collection Polder.


Deux frères
Sammy Sapin

64p 6€





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire